Présentation

Présentation

 L’Hôpital Raymond-Poincaré

Situé à Garches, (92), l’hôpital Raymond-Poincaré est spécialisé dans la prise en charge d’adultes et d’enfants souffrant de handicaps lourds (d’origine neuromusculaire ou traumatique), de maladies infectieuses et de troubles du comportement alimentaire sévère.

Celui-ci dispose aussi d’un service de chirurgie orthopédique développé :  chirurgie de l’épaule, de la hanche, du genou, de la main, du pied et de la cheville.

Doté d’un plateau technique performant avec balnéothérapie, il est également centre de référence « maladies rares » dans plusieurs domaines comme les maladies neuromusculaires, la maladie de Fabry et les hypersomnies rares.

304 lits – 89 places

Historique

L’hôpital-hospice Raymond-Poincaré ouvre le 14 décembre 1936 alors que sa construction décidée en 1929 et entreprise depuis 1932 est à peine achevée. Il s’élève sur les terrains contigüs à la fondation Brézin  (aussi connue sous la dénomination d’hospice de la Reconnaissance) à Garches. Dans un premier temps, son activité médicale se concentre sur le soin des adultes chroniques exceptés les malades tuberculeux et cancéreux. En janvier 1944, l’autorité militaire allemande s’installe dans les locaux de l’hôpital de Garches. L’administration décide de transférer les malades de Raymond-Poincaré vers la fondation Foch  de Suresnes. Elle réquisitionne l’institution privée Foch et les premiers patients s’installent le 1er février 1944 dans l’établissement nommé pour l’occasion hôpital temporaire Poincaré-Foch. À la fin de l’année 1945, Raymond-Poincaré est remis à l’Assistance publique et les patients soignés à Poincaré-Foch réintègrent les locaux de Garches.

Peu à peu l’établissement change d’activité médicale : il se dote d’un centre de rééducation pour patients sortis d’un service de chirurgie osseuse, puis d’un centre de traitement et de réadaptation pour les personnes atteintes de poliomyélite, avant de s’élargir aux soins des paraplégiques. En 1996, il conserve sa destination centrée autour de la rééducation, la réadaptation, la réanimation, l’orthopédie et la traumatologie. Il compte 602 lits contre 1 325 en 1960, tandis qu’en 1998, l’hôpital gère 452 lits.

 

 

Qui était Raymond Poincaré ?

Raymond Poincaré est un homme d’État français. Ministre à plusieurs reprises, Président du Conseil des ministres puis Président de la République de 1913 à 1920, Raymond Poincaré fut l’une des plus grandes figures politiques de la IIIe République. Il fut également l’un des personnages centraux de la Première Guerre mondiale.